Le blog de Coralie Muce

HTML Map

mercredi 15 avril 2015

Boatfish


The Shining

  

     L’idée principale était de retranscrire l’ambiance angoissante et oppressante du film donnée par la désorientation (immensité de l’hôtel, labyrinthe) en donnant l’illusion d’un parcours déstabilisant et labyrinthique. Dans le générique original, la caméra avance dans le décor tandis que le texte « recule »: il défile de bas en haut au lieu de haut en bas, ce qui crée un désaccord visuel troublant. J’ai repris ce même principe: les formes bougent indépendamment de leur espace et dans une direction différente à chaque fois. 
De même que, dans le film, les plans sont parfaitement frontaux et centrés, j’ai choisi de multiplier les motifs et les objets de façon symétrique. Ainsi on retrouve cet ordre qui crée une sensation de malaise.
Chaque objet représente un personnage: le verre de vin et la machine à écrire symbolisent le père alcoolique et écrivain. Le tricycle représente le petit Danny, et la batte de baseball, la mère.